Réunion Island Forever
Bienvenue sur Réunion Island Forever.
Dans ce forum, je vous parlerais un peu de mon île et vous trouverez aussi d'autres rubriques et beaucoup d'autres choses que je vous laisse découvrir.
Je vous souhaite donc une bonne visite sur mon site
Derniers sujets
» Les thermes
par Séverine Mer 28 Mar - 21:27

» Blanche Pierson
par Séverine Mer 28 Mar - 21:26

» Leconte de Lisle
par Séverine Mer 28 Mar - 21:24

» Le voile de la mariée
par Séverine Ven 25 Mar - 21:34

» Les 3 Salazes
par Admin Ven 25 Mar - 11:45

» Le cirque de Mafate
par Admin Ven 25 Mar - 11:41

» Le cirque de Salazie
par Admin Ven 25 Mar - 11:32

» Grand-mère Kalle
par Admin Ven 25 Mar - 11:20

» Evariste de Parny
par Admin Ven 25 Mar - 1:02

» Juliette Dodu
par Admin Ven 25 Mar - 0:56

» Jules Hermann
par Admin Ven 25 Mar - 0:52

» François de Mahy
par Admin Ven 25 Mar - 0:48

» Sarda Garriga
par Admin Ven 25 Mar - 0:44

» Mahé de Labourdonnais
par Admin Ven 25 Mar - 0:40

» Edmond Albius
par Admin Ven 25 Mar - 0:36

» Les différentes populations à la Réunion
par Admin Ven 25 Mar - 0:31

» Son histoire
par Admin Ven 25 Mar - 0:02

» L'affaire Sitarane
par Admin Jeu 24 Mar - 23:44

» je me présente
par Admin Jeu 24 Mar - 23:27

» Acceptation du réglement
par Admin Jeu 24 Mar - 23:22


Inde en évolution

Aller en bas

03062010

Message 

Inde en évolution




La croissance de l'Inde est sur la pente ascendante, a en croire les chiffres officiels publiés lundi qui affiche une progression de 7, 4%, dépassant les prédictions du gouvernement. Sur le quatrième trimestre de l'année budgétaire, de janvier à mars, la croissance a progressé de 8,6% sur un an, en net rebond par rapport au précédent trimestre (octobre à décembre) où le PIB avait progressé de 6,5%, selon les chiffres révisés du gouvernement. La raison principale : une hausse significative (7,2%) des investissements par rapport à l'année dernière (4%), selon les analystes. Contaminée par la dépression née aux Etats-Unis et en Europe en 2008, l'Inde avait vu sa croissance ralentir à 6,7% en 2008/09, sa plus mauvaise performance en six ans, contre 9% un an plus tôt. Le produit intérieur brut (PIB) de l'Inde sur l'année budgétaire 2009/10 achevée le 31 mars est légèrement supérieur aux 7,2% attendus par le gouvernement, notamment grâce à une solide performance des secteurs de l'industrie et des services. La Confédération de l'Industrie Indienne (CII) s'est fécilité de ce regain d'investissments, prévoyant que la tendance allait se poursuivre jusqu'à la fin de l'année. "L'industrie a démontré sa confiance en la reprise économique en augmentant ses investissements. La CII est persuadée que ce rythme va continuer et que l'économie va atteindre 8,5% de croissance en 2011", a déclaré hier son directeur général Chandrajit Banerjee dans un communiqué. "Je pense que l'impulsion économique devrait se maintenir", a commenté de son côté le ministre des Finances Pranab Mukherjee qui avance également une croissance à 8,5% lors du prochain exercice se terminant fin mars 2011 Le Conseil économique du Premier ministre avait estimé dans un rapport publié en février que l'économie devrait croître de 8,2% l'an prochain et retrouver l'année suivante son taux de croissance de 9% antérieur à la crise, mais il avait précisé que ces prévisions pourraient être revues à la hausse. Prévisions qui restent tourefois criblées d'incertitudes. Une baisse de la consommation, une hausse des taux d'intérêt par la banque centrale indienne, une nouvelle récession dans les pays développés, où encore les répercussions encore difficiles à jauger de la crise grecque, pourraient obliger le gouvernement à revoir à la baisse son objectif de 8,5% de croissance, prévient le quotidien économique Mint. "Si la consommation privée ne retrouve pas un taux de croissance de 6%, ce sera difficile d'atteindre 8,5% de croissance l'année prochaine", explique le statisticien Pronab Sen. Le gouvernement de centre gauche conduit par le parti du Congrès de Sonia Gandhi est également confronté à une inflation galopante, qui frôle les deux chiffres. L'inflation était en avril de 9,59% sur un an, tirée par l'envolée des prix des denrées alimentaires. Le Premier ministre Manmohan Singh a déclaré en avril qu'elle serait ramené à 5-6% d'ici décembre. Bonne nouvelle : la mousson, autre facteur déterminant de l'économie indienne, devrait retrouver son taux de précipitations normal cette année, après la sécheresse de l'été dernier, a annoncé hier le Département Météorologique indien (IMD). Un cas de figure essentiel pour faire chuter l'inflation et permettre à l'Inde d'atteindre ses objectifs de croissance. En février, le Fonds monétaire international (FMI) avait estimé que la Chine et l'Inde apportaient une "contribution significative" à la reprise mondiale. Selon le FMI, l'Inde a été l'une des premières économies à sortir de la crise.
avatar
Admin
Admin

Féminin Messages : 123
Points : 389
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 53
Localisation : ile de la réunion

Voir le profil de l'utilisateur http://reunion-island.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum